|| New-York City *}

Bienvenue à New-York !
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Départ de Kévin (T)

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
AuteurMessage
Kévin Forbes
Admin
avatar

Messages : 2017
Date d'inscription : 01/05/2009
Age : 28

MessageSujet: Re: Départ de Kévin (T)   Lun 21 Déc - 22:14

Et voilà que maintenant Kévin était partit avec sa secrétaire pour un voyage d’affaire qui pouvait également être assimilé à des vacances quand on se tournait du point de vue d’Abby, qui pour elle était une vraie partie de plaisir de voir les séparations d’Addison et Kévin… En tout cas à l’intérieur, Kate commençait à trouver le temps long en ne voyant pas Addison rentrer, elle décida alors d’aller la voir… et bien entendu Addison tenta de sauver les apparences…elle préféra ne rien dire à son petit ca va et la suivit à l’intérieur.

Kate eut un sourire en voyant Amy essayait de s’occupait de ses frères et sœurs, elle était adorable surtout que maintenant elle prenait bien mieux la nouvelle et surtout, elle semblait s’être habitué au mot « partage » ce qui pour elle, était un énorme effort. Seulement Addison s’énerva de suite sur la petite assez durement alors que par le fait, ce qu’elle voulait faire ne partait pas d’un mauvais sentiment… loin de là. Kate regardait Amy et Addison à tour de rôle, elle voyait bien que sa petite fille ne bronchait pas…Kate décida alors d’intervenir.

_ Pas la peine de s’énerver Addison… Amy voulait simplement bien faire en donnant à manger à son frère dit-elle calmement, en venant prendre Amy dans ses bras, l’éloignant ainsi du petit Noah… çà ne servait à rien qu’Addison s’énerve davantage. Par contre toi princesse, maintenant tu dois savoir que tu ne dois pas donner à manger à ton petit frère, parce qu’il ne peut pas manger certaine chose… sinon il sera très malade, alors vaut mieux que tu laisses maman le faire, d’accord mon ange ?

La manière calme était toujours à privilégié pour faire comprendre quelque chose à une enfant… quoi que çà dépendait quand même, mais bon là Kate cherchait surtout à calmer un peu le jeu, elle savait bien qu’Addison devait être à cran à cause de l’absence de son homme… elle pouvait comprendre, quoi que non, elle ne pouvait pas puisqu’elle ne pensait pas qu’Addison puisse détester autant Abby.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Addison Forbes
Admin
avatar

Smile :
Messages : 2189
Date d'inscription : 22/04/2009
Age : 34

You know me
Affinity or not:
âge du personnage: 30 ans
Humeur:
5/5  (5/5)

MessageSujet: Re: Départ de Kévin (T)   Lun 21 Déc - 23:55

Addison était sur les nerfs depuis qu’elle savait pour le départ de Kévin et encore plus maintenant qu’elle l’avait vu partir avec miss monde. Elle crevait de trouille et Kévin lui assurait toujours qu’il n’allait rien se passer. Il était en abstinence depuis plus de deux mois et il avait réussit à l’arrêter sans problème alors qu’elle lui offrait un petit plaisir. Ce n’était pas dur d’en déduire qu’il avait mieux ailleurs. Elle ne l’excitait pas, c’est ce qu’elle en avait déduit. Oh bien sur avec trois enfants en bas âges, elle n’avait pas le temps de se pomponner autant qu’Abby et elle n’était pas aussi bien foutu qu’elle. Rajoutez à cela le fait qu’il avait insisté pour lui imposer sa mère, c’était la cerise sur le gâteau.

Et à peine il fut partit, qu’elle se mit à crier sur Amy qui commençait déjà les conneries. La petite ne bronchait plus et Addie n’apprécia pas du tout que Kate se mêle de l’éducation qu’elle instaurait. Elle en serra les dents et Amy se cala dans les bras de sa mamie, toute tristounette.

_ Ne vous mêlez pas de çà Kate. Amy sait très bien qu’elle ne doit pas donner quelque chose à son frère, je n’arrête de le lui dire alors ne prenez pas sa défense.

Elle était assez sèche dans ses paroles et se passa nerveusement une main dans les cheveux alors qu’elle expira un bon coup avant de partir à la cuisine. La maison était un vrai chantier ce matin et y’avait de quoi faire. Au moins, le temps qu’elle ferait le ménage et s’occuperait des enfants, elle ne penserait pas à Kévin en tête à tête avec sa secrétaire hypra sexy et dingue de lui.

_________________



Amy (7ans) - Noah (3ans) - Sarah (3 ans)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://newyork-city.1forum.biz
Kévin Forbes
Admin
avatar

Messages : 2017
Date d'inscription : 01/05/2009
Age : 28

MessageSujet: Re: Départ de Kévin (T)   Mar 22 Déc - 6:54

Kévin était maintenant partit…il était temps, parce qu’on ne pouvait pas dire qu’ils étaient en avance… en espérant, qu’il n’y aurait pas trop de monde à l’aéroport. En tout cas Kate trouva l’absence d’Addison un peu trop longue à son gout, elle se doutait que çà ne devait pas être évident de le voir partir plusieurs jours, c’est pourquoi elle se devait d’être présente pour elle, et éviter de la laisser seule… Etre seule dans des moments comme çà, c’était la pire chose qu’il puisse arriver.

Cependant rentrer à la maison, qu’Addison se mit à hurler sur Amy qui pour une fois ne faisait pas de bêtises, elle se montrait gentil avec son petit frère, bien que c’est clair que là elle aurait pu éviter étant donné l’allergie de son frère. Kate essaya de calmer le jeu lorsqu’elle vit qu’Amy avait l’air toute tristounette, elle n’aimait pas du tout çà… elle la prit donc dans ses bras. Mais bien entendu, Addison prit la remarque de sa belle mère assez mal. Kate n’eut pas le temps de répondre qu’Addison partit dans la cuisine, en voyant sa nervosité, Kate pouvait très bien remarquer qu’elle vivait vraiment très mal le départ de Kévin.

_ Tu veux bien veiller sur les jumeaux pendant que mamie va parler à maman ? demanda-t-elle en regarder sa petite fille tout tendrement.

Une fois confirmation, elle lui fit un gros bisou dans ses cheveux et reposa la petite au sol alors qu’elle partit retrouver Addison dans la cuisine, la jeune femme était en train de faire du ménage…c’était bien la preuve de son mal être.

_ Je suis désolé Addison, je ne voulais pas interférer entre toi et ta fille, seulement Amy avait vraiment l’air de s’en vouloir…

En plus c’était la vérité, Amy s’était réellement sentit mal après, la preuve que son geste partait d’une bonne intention. Addison n’aurait pas du passer ses nerfs sur la petite…

_ Addison, qu’est ce qui ne va pas ? J’ai l’impression que c’est bien plus que le départ de Kévin… souffla-t-elle tout en regardant Addison, voulant capter la moindre réaction de sa part.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Addison Forbes
Admin
avatar

Smile :
Messages : 2189
Date d'inscription : 22/04/2009
Age : 34

You know me
Affinity or not:
âge du personnage: 30 ans
Humeur:
5/5  (5/5)

MessageSujet: Re: Départ de Kévin (T)   Mar 22 Déc - 10:50

Voir Kévin partir avec Abby était une horreur pour Addison. Kévin ne se rendait pas compte à tel point çà pouvait être difficile à vivre pour elle. Il faut dire qu’Abby était un sujet sensible entre eux, Addie n’avait jamais le droit d’en dire du mal ou rien, Kévin la défendait toujours, ce qui ne faisait que renforcer les doutes qu’Addison avait. En même temps ce n’était pas dure de voir ce lien qu’il y avait entre lui et sa secrétaire. Elle était même certaine qu’à Paris, tout le monde les prendrait pour un couple. Elle crevait de trouille et c’est la petite boulette d’Amy qui déclencha sa colère. La pauvre petite avait du mal à trouver sa place en tant que grande sœur et chaque fois qu’elle tentait un rapprochement, elle se faisait gronder. Et bien entendu, le fait que Kate interfère là dedans énerva encore plus Addison. Non seulement elle n’était pas capable de satisfaire son homme mais en plus elle n’était pas capable d’élever ses enfants seule. Elle le prenait comme çà, parce que sinon il ne lui aurait pas imposé Kate pour ces quatre jours. Elle se sentait complètement inutile et dépassée par les événements et elle tentait vainement de suivre.

Amy accepta volontiers de garder un œil sur les jumeaux quand sa mamie lui demanda, mais elle ne s’approcherait pas d’eux, de peur de se faire disputer encore une fois. Addison était occupée à nettoyer le plan de travail quand Kate arriva dans la cuisine. Apparemment elle allait la coller tout le temps que Kévin serait partit.

_ Amy a toujours l’air de s’en vouloir et elle recommence 5mn après. Vous le savez aussi bien que moi.

Puis voilà que sa belle-mère lui pose une question à laquelle elle ne s’attendait pas. éponge en main, elle releva les yeux vers Kate mais ne répondit pas. elle préféra rebaisser les yeux. Elle n’en parlerait pas, c’était bien trop humiliant. Et puis Kate tiendrait avec Kévin, c’est son fils. D’autant plus qu’Addison avait déjà commit l’irréparable, Kévin pourrait en faire autant, bien que tout soit différent là.

_ Rien. Çà va.

Elle mentait et çà se voyait. Y’avait tellement de truc qui n’allait pas qu’elle ne saurait même pas par quoi commencer.

_________________



Amy (7ans) - Noah (3ans) - Sarah (3 ans)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://newyork-city.1forum.biz
Kévin Forbes
Admin
avatar

Messages : 2017
Date d'inscription : 01/05/2009
Age : 28

MessageSujet: Re: Départ de Kévin (T)   Jeu 24 Déc - 23:20

Kévin était maintenant partit pour 4 jours de pur folie accompagné d’une bombe sexuelle, prête à tout pour répondre à ses moindres désirs… c’est sur que dis comme çà, çà n’avait rien de bien rassurant pour sa petite femme, mais bon çà Kévin ne le voyait pas du tout comme çà. Faut dire que pour lui il n’y avait pas de danger mais bon c’est clair que si la situation avait été inversé et que çà aurait été Addison qui serait partit quelques jours avec un autre homme, il l’aurait prit certainement aussi mal qu’Addison, voir même pire étant donné qu’elle l’avait trompé une fois alors forcément la savoir seule dans une autre ville avec un autre homme, çà serait sans doute difficilement passé.

C’est clair, çà devait être dur à gérer… même si Kévin lui disait de ne pas s’en faire, c’était forcé qu’Addison s’en fasse… ce qui d’ailleurs n’échappa en rien à l’œil de sa belle mère qui le remarqua de suite que quelque chose n’allait pas…elle se doutait bien que le départ de son homme pour autant de jours ne devait pas la réjouir, surtout avec trois enfants à charge…alors forcément Kate venait apporter son aide et son soutien pour Addison qui en aura sans doute besoin pour arriver à avancer ces quelques jours sans Kévin. En tout cas pour l’instant Amy semblait bien le prendre, même Kate doutait fortement qu’elle ait véritablement bien compris que son père partait pour une durée un peu plus longue qu’une journée de travail… il n’allait pas être là pour lui raconter ses petites histoires, tout comme il l’avait difficilement été lors de sa séparation entre Addison et lui… çà pouvait rappeler de très mauvais souvenirs tout çà.

Une fois tout le monde dans le salon, Amy ne tarda pas à se faire gronder par sa mère, qui déchargea un peu sa mauvaise humeur et sa nervosité sur sa fille… Amy avait fait une bêtise… certes, mais de là, à la disputer de la sorte elle ne le méritait surement pas, surtout que la petite avait vraiment l’air de s’en vouloir car son geste, à la base partait d’une bonne intention, surtout qu’elle n’était pas vraiment du genre à offrir son chocolat comme çà… mais bon Addison ne voyait pas çà sous cet angle…Kate essaya alors de calmer un peu le jeu, ne voulant pas qu’Amy se fasse engueuler alors qu’elle semblait toute triste, c’était assez dur de temporiser les choses surtout qu’apparemment Addison le prit assez mal puisqu’elle répondit assez sèchement à sa belle mère, ce qui pouvait être compréhensible dans un sens… mais bon là ce n’était pas la peine d’épiloguer devant les enfants, c’est pourquoi Kate décida de suivre Addison dans la cuisine et chargea Amy de surveiller les jumeaux…qui accepta bien volontiers.

Kate rejoint donc Addie dans la cuisine, elle voulait tout de même s’excuser pour ce qu’elle avait pu dire, tout en essayant de lui faire comprendre qu’elle n’aurait peut-être pas du s’énerver autant.

_ Oui mais çà c’est comme tous les enfants Addison, il faut sans arrêt être sur eux pour ne pas qu’ils fassent de bêtises !! Le geste d’Amy partait vraiment d’un bon sentiment, c’était tout de même du chocolat qu’elle voulait donner au petit… et çà on sait bien à quel point c’est précieux aux yeux de la petite… elle s’en veut çà c’est certain !!!

Kate prenait un peu la défense de sa petite fille, faut dire qu’elle trouvait la réaction d’Addison un peu exagéré étant donné qu’elle faisait passait sa frustration sur sa fille, ce qui n’était pas normal et çà elle devait s’en apercevoir. Kate était assez compréhensible et sympa comme belle mère, en tout cas elle l’avait toujours été avec Addison, même depuis qu’elle avait fait souffrir son fils, bien qu’elle avait tout de même pris le parti de son fils, ce qui était dans ce cas là, tout à fait normal.

Elle tenta alors une approche avec Addison, elle voyait bien que quelque chose la chagriner, il fallait qu’elle en parle pour que çà puisse aller mieux, alors forcément, Kate chercha à découvrir ce qui n’allait pas même si elle se doutait que c’était au sujet de leur couple… elle la questionna donc, et la réaction d’Addison voulait vraiment dire qu’elle avait vu juste.

_ Inutile de te rappeler que je te connais suffisamment pour savoir quand est ce que tu mens Addison… sourit-elle gentiment. Tu sais que tu peux me parler si tu veux, je peux être de bon conseil quelque fois et puis je sais écouter… dis moi ce qui ne va pas !! Dit-elle calmement tout en regardant Addison.

Elle voulait vraiment l’aider dans l’histoire et dieu seul sait comme ce n’était pas évident… surtout si Addison avait décidé de ne pas coopérer en ne disant rien sur ce qui la préoccupait… Bien qu’elle se doutait que çà ait un rapport avec le voyage d’affaire de son mari et de sa secrétaire.

_ C’est à propos de ce voyage à Paris ?!! demanda-t-elle cherchant à comprendre. Ca passera vite quatre jours, tu verras surtout avec les enfants, t’aura pas le temps de t’ennuyer…

Elle ne pensait pas vraiment au fait que çà soit plus le fait qu’il soit partit avec sa secrétaire qui dérange Addison… parce que le vrai problème dans l’histoire c’était bel et bien çà… surtout que c’était sa destination rêvé, forcément y’avait de quoi enragé…

Paris… la ville rêvé de tout amoureux qui se respecte, c’était le rêve de pouvoir traverser les Champs Elysée mains dans la main de la personne aimée et chéri… et hélas, Addison ne sera pas avec lui lors de son passage au Champ Elysée, d’ailleurs il ne serait même pas censé faire de promenade nocturne… quoi que çà serait quand même dommage d’être à Paris sans visiter la ville et rester cloitrer dans son hôtel. De toute manière avec l’entrain d’Abby c’est certain qu’ils n’allaient surtout pas s’ennuyer…

D’ailleurs de leur coté, pour eux çà allait à merveille… ils avaient quitté le taxi et étaient arrivé de justesse à l’aéroport… ils avaient tout juste le temps d’embarquer que le décollage fut annoncé…sur le coup là ils avaient eut de la chance. Abby était assise coté fenêtre, comme homme galant et bien élevé Kévin lui avait gentiment laisser libre choix des places, sachant très bien que toutes les femmes préférer être du coté du hublot pour pouvoir jouir du paysage qui était tout à fait époustouflant… Ils s’étaient mis totalement à leur aise… sortant ainsi le chocolat de leur sac, un vrai petit festin les attendait, d’ailleurs ils s’en régalaient déjà un peu les yeux, alors qu’ils attendaient leur deux verres de champagne qu’ils avaient commander pour fêter leur départ… et surtout leur futur arrivée dans l’une des plus belle ville du monde.

A l’exception de sa femme, ou de sa petite famille, Kévin ne pouvait pas rêver qu’Abby comme compagnon de séjour… c’est vrai qu’avec elle il était certain de passer un bon moment, elle était toujours là pour faire une gaffe ou pour sortir un truc drôle… bref elle savait parfaitement mettre de l’ambiance, elle avait le don de communiquer sa bonne humeur et sa joie de vivre.

Une fois leur verre de champagne de servit, ils trinquèrent avant de boire une gorgée de champagne, s’attaquant enfin à tout ce chocolat qui ne demander qu’à être manger… ce qui allait bien entendu être rapidement fait avec de tel ogres qu’eux… c’était incroyable toute la quantité que pouvait ingurgité Abby en nourriture, Kévin s’était souvent demander ou elle m’était tout çà… parce que y’a pas à dire, cette fille n’a pas un kilo en trop, elle est tout simplement parfaite, c’était assez impressionnant quand même. Il savait qu’elle faisait de la gym et apparemment c’était çà qui la maintenait en forme… mais quand même, pour un mec cette fille était la femme rêvée… belle, intelligente, secrétaire (fantasme de tous hommes), sexy et le mieux de tout… était sans doute le fait qu’elle ne fasse pas attention à sa ligne comme toute ses filles se privant de tout sous prétexte qu’elle était au régime… Kévin adorait ce petit coté là chez elle, chose qui était totalement différent avec Addison qui ne mangeait vraiment pas grand-chose…

En tout cas dans l’avion aux yeux de tous, ils paraissaient pour un petit couple content d’être l’un avec l’autre, puisqu’ils se souriaient et riaient de bons cœur ensemble… faut dire qu’un long trajet en avion les attendait alors autant s’occuper comme ils pouvaient, au moins comme çà, çà passerait plus vite. Quoi qu’à la vitesse là, ils n’auront certainement plus de réserve de chocolat pour la durée du vol… En tout cas ils n’hésitaient pas sur le champagne non plus, fêtant leur arrivée… faut dire qu’une fois à Paris, ils n’avaient pas la contrainte de conduire alors forcément ils pouvaient se le permettre, un chauffeur allait les prendre en charge, les amenant directement à leur hôtel pour qu’ils puissent avoir un peu de temps à eux pour se reposer… parce que y’a pas à dire l’avion c’est bien, mais pour dormir, rien ne vaut un bon lit bien douillet et moelleux… et c’est encore mieux dans les bras d’un homme… de Kévin en l’occurrence.

Décidément cet homme là faisait tourner la tête de pas mal de femmes… il ne pensait pas avoir quelque chose de différent, pourtant les femmes voyaient tout autrement… faut dire qu’il est quand même très sex y’a pas à dire, çà toutes femmes étaient capables de se mettre d’accord sur ce point… rajouté à çà, sa gentillesse, sa patience… et tout un tas d’autres qualités… il en devenait l’homme parfait en tout point, c’était même à se demander si il n’était pas un peu trop parfait… En tout cas Abby n’avait jamais rencontré un homme aussi doux et charmant que lui, c’était un crème et çà avec tout le monde. En plus au boulot, il prenait vraiment son travail à cœur et bosser ses affaires au maximum pour pouvoir au mieux défendre ses clients, il voulait absolument faire régner la justice en punissant les coupable… en bref, c’était un homme admirable, ce n’est donc pas étonnant qu’Abby veuille à ce point être avec un homme pareil, c’était même compréhensible, qui ne voudrait pas être avec lui ?!! Malheureusement une femme lui avait déjà mit le grappin dessus… mais bon durant ce séjour, Abby avait bien l’intention de faire tourner les choses en sa faveur… c’était le moment ou jamais de saisir sa chance, il ne fallait pas qu’elle la laisse passer…

En tout cas dans l’avion, après avoir rit un moment ensemble… Abby commençait à fatiguer un peu, ils se mirent d’accord pour se reposer un peu maintenant puisqu’ils ne pourront pas vraiment le faire à leur arrivé puisqu’ils auront déjà du boulot… Abby se mit direct à son aise… sa tête sur l’épaule de Kévin, tout contre lui, elle s’endormit rapidement le sourire au lèvre… Kévin eut un sourire en la voyant faire, il n’osa pas la bouger, elle semblait si paisible il décida donc de la laisser là… et tourna la tête vers le paysage qu’offrait le petit hublot de l’avion… pressé d’arriver enfin à Paris.

(Ma part de marché est remplis ;) J'attends mes 4 pages en "Arial, 9" maintenant Razz... En attendant j'te souhaite de bonnes fêtes de Noel !!!!! )

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Addison Forbes
Admin
avatar

Smile :
Messages : 2189
Date d'inscription : 22/04/2009
Age : 34

You know me
Affinity or not:
âge du personnage: 30 ans
Humeur:
5/5  (5/5)

MessageSujet: Re: Départ de Kévin (T)   Ven 25 Déc - 10:29

je déteste le arial 9 !!!! j'avais déjà une page et demi en times new roman 12 et là tu m'as réduit à une petite page :(.... et pis t'as triché ! il te manque 10 lignes pour avoir deux pages complètes !!! mdr oui j'avoue j'ai vérifié ptdr... bon bah, il me reste plus qu'à me mettre au boulot...

_________________



Amy (7ans) - Noah (3ans) - Sarah (3 ans)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://newyork-city.1forum.biz
Kévin Forbes
Admin
avatar

Messages : 2017
Date d'inscription : 01/05/2009
Age : 28

MessageSujet: Re: Départ de Kévin (T)   Ven 25 Déc - 14:35

Non, non trop pas... chay moi çà fait deux pages entière + environ 5 lignes sur une troisième page... j'ai pas triché du tout !!!!! Mauvaise langue va !!! mdrrrr!!! Allez j'te souhaite bon courage miss !!!!!!!! Tu vas en avoir besoin!!!!! :p

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Addison Forbes
Admin
avatar

Smile :
Messages : 2189
Date d'inscription : 22/04/2009
Age : 34

You know me
Affinity or not:
âge du personnage: 30 ans
Humeur:
5/5  (5/5)

MessageSujet: Re: Départ de Kévin (T)   Ven 25 Déc - 15:02

nan je te jure chez moi il manque 10 lignes pour que çà fasse 2 pages. t'es sur que c'était en taille 9 ?

edit : ah nan je viens de regarder de nouveau, t'as raison. je devais etre mal réveillé ce matin quand j'ai regardé ptdr. bon bah me reste encore 2 pages et demi à faire... pfff

_________________



Amy (7ans) - Noah (3ans) - Sarah (3 ans)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://newyork-city.1forum.biz
Addison Forbes
Admin
avatar

Smile :
Messages : 2189
Date d'inscription : 22/04/2009
Age : 34

You know me
Affinity or not:
âge du personnage: 30 ans
Humeur:
5/5  (5/5)

MessageSujet: Re: Départ de Kévin (T)   Ven 25 Déc - 19:04

Deux mois que les jumeaux étaient là. L’arrivée d’un enfant dans la famille est souvent source de bonheur et d’épanouissement. Là, ce n’est pas vraiment le cas. Pour cela il faut revenir un peu en arrière. Mettons nous à la place de la maman. Une grossesse pas vraiment désirée, sans savoir si son mari est véritablement le père de ces enfants. Un accouchement prématuré et une césarienne en urgence. Tout passa vite, trop vite. Elle n’aura pas le temps de se rendre compte de tout, elle ne sera pas consciente pour voir ses enfants naitre et elle fera même un arrêt sur la table d’opération. A son réveil ? Deux bébés pas vraiment en bonne santé et sortit bien trop tôt de son utérus. Elle se sent responsable, fautive de ne pas avoir pu les protéger, et elle culpabilise. Vous connaissez certainement la dépression post-accouchement, c’est un peu çà. Ses hormones sont éclatées et là, elle ne vit plus que pour ses bébés, relayant le reste au second plan. Deux mois. Deux mois à veiller sur leurs couveuses, à surveiller leurs constantes, à leurs parler, à leur demander pardon. Deux mois à paniquer, à angoisser. Deux mois pénibles qui finiront quand même par arrêter. Le retour à la maison se fera très bien. Elle retrouve sa fille ainée, son mari. Et là elle se rend compte que quelque chose ne va pas. Il n’est pas heureux et lui en veut. Elle aura du mal à comprendre que c’est le manque de sexe qui le rends comme çà. Elle ne s’en était pas rendu compte, mais çà faisait bien deux mois qu’il ne s’était rien passé entre eux. Et il a des besoins, comme tout homme de son âge. Hors elle n’en a pas envie et consulte un médecin. Elle souffre d’un sérieux dérèglement hormonal et çà mettra quelques temps avant de rentrer dans l’ordre. Mais son mari ne semble pas vouloir attendre. Il est distant, il est en manque et le lui fait payer à sa façon. Puis voilà, le must. Un voyage à Paris avec la plus sexy des femmes. Deux mois passé d’abstinence et il part avec celle qui l’aime en secret. Et il le sait, elle est persuadée qu’il le sait. Les regards qu’ils s’échangent ne sont pas anodin, il y a quelque chose entre eux. Et Paris ? Çà c’est juste le sort qui s’acharne sur elle pour que çà soit encore plus douloureux. Paris c’est sa ville, son rêve. Il foutait çà en l’air et s’en foutait totalement. Alors le voir partir avec elle, c’est comme lui donner sa bénédiction pour qu’il aille se soulager ailleurs. Et le pire dans tout çà ? Un excès de colère et de jalousie qui avait fait qu’il y a quelques mois, elle lui avait donné son accord pour qu’il aille voir ailleurs. Aujourd’hui, elle avait simplement peur qu’il se souvienne de çà et s’en serve contre elle.

Mettons nous maintenant à la place du papa. Une grossesse non prévu que vous avez pourtant tant souhaité. Un doute constant sur votre paternité et une peur bleue lorsque vous retrouvez votre femme souffrante dans les escaliers. Ce n’était que le début d’un long périple. Il passera des heures en salle d’attente, apprenant tour à tour que sa femme est en danger, qu’elle a fait un arrêt cardiaque puis que les enfants ne vont pas bien. Malgré les doutes, il sera au chevet des bébés jusqu’à ce qu’il puisse aller voir sa femme et la réconforter. Puis l’enfer commencera, débutant sournoisement, sans qu’il ne s’en rende compte. Sa femme ne verra que les jumeaux, passant tout son temps avec eux, ne vivant que pour eux. Il se sentira délaissé, abandonné et perdu. Rajoutez à cela qu’elle refuse le test de paternité et çà comble le tout. Deux mois d’enfer à douter sur la santé de ces enfants qui ne sont peut-être pas les siens et à douter de son couple. Il prendra du recul et lorsque sa femme rentrera avec les enfants, il lui fera comprendre le malaise qui s’installe peu à peu dans leur couple. Est-ce l’abstinence le plus dur ou le fait qu’elle n’ait même pas remarqué qu’il ne se passait plus rien entre eux ? Il n’aurait su le dire. Si elle ne voyait rien, c’est qu’il ne lui manquait rien, non ? Était-il si nul au lit pour qu’elle puisse s’en passer sans aucun manque ? Les doutes, encore et toujours. Et en parallèle, il y a cette femme. La bonne amie qui est toujours là. Celle qui a toujours le sourire et un mot gentil pour vous redonner le moral. Une femme sexy, çà il le remarque de plus en plus. Il aime passer du temps avec elle et finalement, il passe plus de temps avec cette jolie femme qu’avec sa propre femme. Est-ce un signe ? Aucune idée. Il se sent bien avec son amie et le voyage d’affaire à Paris tombe bien pour lui. Il veut prendre un peu de recul face à sa femme, çà leur fera du bien. Et puis il pourra se concentrer sur le travail. Çà ne plait pas à sa femme, elle le menace, elle lui inflige un ultimatum mais il ne pli pas. Il ira à Paris avec sa secrétaire, avec son amie. Çà lui changera les idées et il en a besoin.

Et au milieu du couple ? Une petite fille de 5ans. Une fillette qui voit sa famille s’agrandir et se déchirer en même temps. L’arrivée d’un petit frère n’était pas souhaitée et les bébés c’est pas vraiment marrant. Çà pleure, çà sent mauvais et çà bave. Elle n’aime pas trop çà. Mais ce qu’elle aime le moins, c’est le fait qu’ils lui prennent sa maman. Elle est toujours autour d’eux et la petite fille ne sait pas trop où est sa place dans cette famille qui devient assez bizarre. Il n’y a plus tout ces bisous entre ses parents, ces sourires et ces regards amoureux, ya comme une tension qu’elle perçoit et çà la stresse un peu. Quelque chose d’anormal se passe et elle s’en rend compte, seulement elle n’est pas assez grande pour pouvoir arranger les choses. Il ne lui reste qu’à vivre avec çà et essayer de suivre le rythme de cette famille qui change trop d’un seul coup, en espérant que tout rentre dans l’ordre.

Le jour du départ, Addison l’avait imaginé de toutes les façons, mais aucune ne se révèlera vraie. Elle avait essayé d’être plus « câline » avec lui mais elle n’arrivait pas à se forcer. Elle n’en avait pas envie. Et puis il y avait comme une gêne qu’elle ressentait. La césarienne avait laissé des traces. Addie avait encore quelques kilos à perdre et il y avait cette cicatrice. Oh vous allez me dire que des millions de femmes dans le monde ont cette même cicatrice et vivent très bien avec. Oui mais Addison le vit comme un traumatisme. Kévin ne s’en est peut-être pas rendu compte mais elle n’arrive pas à la regarder. Cette cicatrice représente le fait qu’elle n’ait pas su garder ses enfants au chaud assez longtemps pour qu’ils soient en bonne santé. Çà lui rappel les premières contractions dans les escaliers et la poche d’eau et de sang se répandant à ses pied. Çà ne fait que rappeler les mauvais souvenirs et elle n’arrive pas à regarder cette marque sur son corps sans penser à tout çà et déprimer. C’était surement une raison pour laquelle elle n’arrivait pas vraiment à se montrer nue à Kévin. Le traumatisme était encore là.

Mais le jour de son départ, elle avait essayé, mettant de coté son angoisse et surmontant sa peur pour lui faire plaisir. Oui bon, c’était surtout pour ne pas le laisser partir avec Abby dans cet état. Elle avait réussit à le mettre en condition et elle lui offrait un petit plaisir. Elle aurait cru qu’il aurait vite craqué vu la durée de l’abstinence, mais non, au contraire, il l’arrêta. Il venait d’entendre Abby et tout le reste ne l’intéressait pas apparemment. Elle le prit mal, ce qui était normal au fond. Elle le laissa se rhabiller et partir. Mais ce que Kévin ne savait probablement pas, c’est qu’il venait de l’enfoncer un peu plus dans son mal-être. Il l’avait repoussé, pour la première fois depuis très très longtemps. Et dans la tête de la rouquine, çà avait rapport au changement de son corps. Il n’avait plus envie d’elle, c’est comme çà qu’elle le prit et inutile de dire que çà faisait mal de s’en rendre compte.

Voir Abby, belle et séduisante, comme toujours, élégante et sexy, comme toujours également, çà ne faisait que l’enfoncer encore. Abby était celle qu’elle aurait aimé être pour Kévin, parce que cette fille lui plaisait et le faisait fantasmer. Elle était persuadé qu’il fantasmait sur elle. Peut-être même lui avait-il déjà fait l’amour en pensant à Abby. Cette pensée lui fit mal et elle tenta de ne plus y penser. Mais c’était difficile de penser à autre chose quand on les voyait tout les deux. Abby avait le regard amoureux quand elle le regardait, et Kévin avait le regard tendre et toujours le sourire. Il prenait sa défense aussi. Il la protégeait. En fait il faisait tout ce qu’il faisait avec Addison au début de leur relation. Addie avait la trouille parce qu’elle voyait que quelque chose se passait entre eux et elle n’arrivait pas à lutter. Kévin s’emportait à chaque fois qu’elle lui parlait d’Abby, ce qui faisait qu’elle ne pouvait pas en parler et çà ne faisait que renforcer ce malaise entre eux.

Mais elle le laissa partir quand même. De toute façon elle en était obligée. Mais la peur et l’angoisse ne fit qu’augmenter quand elle le vit monter dans ce taxi, au coté d’une superbe femme qu’elle n’était plus, selon elle. Voilà, c’était partit pour quatre jours interminables, angoissants, déprimants et très difficiles. Quatre jours à seulement s’occuper des enfants et de la maison. L’hôpital lui manquait par moment, au boulot elle ne pensait plus à rien et çà l’aidait beaucoup. Là, elle n’arrivait pas à se vider la tête et elle virait en dépression. Mais Kévin avait prévu le coup, elle ne serait pas seule avec trois enfants de moins de 6ans. Non. Il avait appelé sa mère, ce que n’appréciait pas trop Addison. Non pas qu’elle n’aimait pas Kate, bien au contraire. Mais elle n’aimait pas le fait qu’il pense qu’elle ait besoin d’aide pour les enfants. Elle était quand même capable d’élever ses enfants seule non ?... ou alors serait-ce un moyen de la surveiller ? Peut-être n’avait-il pas confiance en elle. Elle n’en savait trop rien, tout ce qu’elle savait, c’est qu’elle avait Kate chez elle pendant quatre jours et elle serait obligée de faire avec. Bien entendu, ce n’était pas pour déplaire à Amy qui était toute heureuse de passer presqu’une semaine avec sa mamie à la maison.

Mais Amy enchainait les bêtises, comme tout enfant de son âge. Pourtant çà ne partait pas d’une mauvaise intention. La fillette avait quand même finit par accepté l’idée d’avoir un petit frère, çà avait quand même pris des semaines. Et puis là, c’était un réel exploit qu’elle avait fait, elle avait quand même voulu partager son chocolat ! ce n’était pas rien quand même ! mais vu la façon dont Addison s’était énervée, elle se demandait si elle devait partager ou pas. heureusement que Kate était là pour prendre sa défense. Addie semblait survoltée et Amy ne bronchait plus de peur de faire ou dire une autre connerie qui énerverait davantage sa maman. Elle accepta ensuite volontiers de garder un œil sur son petit frère et sa petite sœur, ce qu’elle aimait de plus en plus faire. Finalement être grande sœur, c’était amusant et elle aimait bien jouer à la grande.

Addison avait préférée partir à la cuisine. Kévin était partit avec sa pseudo maitresse, Kate était là à lui faire des sermons et remettre en doute l’éducation qu’elle donnait au enfants et elle se sentait complètement paumée. Alors le ménage restait encore la meilleure des solutions, à défaut de pouvoir aller bosser à l’hôpital. Seulement Kate ne semblait pas vouloir la lâcher, en même temps elle connaissait assez sa belle mère pour savoir qu’elle ne lâchait jamais rien. Kate la connaissait bien, c’était un peu la mère qu’elle aurait voulu avoir. Bien entendu, ce n’était plus vraiment pareil depuis qu’elle avait couché avec un autre et qu’elle avait vraiment fait souffrir Kévin. Il est évident que Kate lui en avait voulu pour çà, surtout qu’elle même avait vécu l’adultère dans le passé.

Quoi qu’il en soit, Addison était occupée à nettoyer le plan de travail dans la cuisine lorsque Kate arriva et se mit à lui parler d’Amy et du fait qu’elle n’avait pas fait exprès et blablabla et blablabla. Si seulement elle pouvait se mêler de ses affaires quelques fois, çà lui plairait bien. Mais Kate n’abandonnait pas. elle prit même la défense de la fillette et Addison savait très bien qu’elle avait raison. C’était sans doute çà le plus énervant dans l’histoire. Elle releva les yeux vers elle et la regarda avant de lâcher un soupir avant de se radoucir un peu.

_ Je sais… elle commence à tenter de partager un peu et je suis contente de çà mais… Noah a de sérieux problèmes d’allergies et je veux qu’elle comprenne çà.

Crier sur la petite fille n’était sans aucun doute pas la meilleure solution pour lui faire comprendre les choses. Amy était intelligente mais elle n’en restait pas moins une enfant de 5ans qui apprenait la vie à son rythme. Elle apprenait peu à peu à partager, ce qui était un réel exploit pour elle. Mais si on se mettait à lui crier dessus quand elle le faisait, elle allait certainement arrêter. Parce que si elle se faisait disputer, c’est que ce n’était pas bien de partager. Enfin pour la fillette c’était interprété comme çà. Et Addison savait qu’elle n’aurait pas du. C’est pour çà qu’elle reprit après quelques secondes de silence, relevant de nouveau le regard vers Kate alors qu’elle s’était complètement radoucit.

_ J’irais m’excuser tout à l’heure et je lui parlerais. Je sais que je n’aurais pas du… mais… je suis fatiguée Kate, je. J’ai l’impression de ne pas m’en sortir… de ne pas être une bonne mère.

Çà c’était quelques chose qu’elle avait parfois ressentit quand elle n’avait qu’Amy. Mais depuis qu’il y avait les jumeaux, c’était quelque chose qu’elle ressentait quasiment tout les jours. Déjà le fait ne pas avoir su mener ses grossesses à terme, puis le fait que Noah soit malade ou qu’ils aient du rester deux mois en couveuse. Et Amy qui grandissait à une vitesse folle. Elle avait peur de rater certain truc ou de ne pas leur apporter ce qu’il leur faut pour qu’ils soient bien, heureux et épanoui. Pourtant Amy était souriante et agréable. C’était une petite fille polie mais pas toujours bien élevée. Mais çà, ce n’est que son caractère un peu taquin et rebelle. Addison n’y était pour rien là dedans. Mais la jeune femme doutait d’elle à tous les points de vue en ce moment. Depuis qu’elle avait trompé Kévin, elle se remettait en question et depuis qu’elle avait eut sa césarienne, elle doutait d’elle. Non, bien sur qu’elle ne tromperait plus jamais son homme, mais lui pouvait le faire. Il le faisait peut-être déjà. Bref, elle doutait et elle n’avait pas le droit de déverser sa mauvaise humeur sur ses enfants, particulièrement sur Amy.

Si seulement Kate avait pu en rester là. Mais non. La mère de Kévin était perspicace et elle devinait toujours quand quelque chose n’allait pas. C’était sans doute l’une des raisons pour laquelle Addison avait insistée auprès de Kévin pour que sa mère ne vienne pas. parce qu’elle voyait tout, elle devinait tout et Addison finissait toujours pas lui raconter sa vie et ses problèmes. Mais là, elle ne voulait pas. c’était trop personnel, trop douloureux. Et puis Kate tiendrait forcément avec Kévin, elle aussi lui dirait qu’elle se fait des films, qu’Abby est une jeune femme bien élevée et adorable, qu’il n’y a rien du tout entre eux et qu’elle n’a pas le droit de douter de Kévin. Que lui est honnête, pas comme elle. Voilà un autre problème qui s’ajoute aux autres, cet adultère qu’elle avait commis et qu’elle ne se pardonnait pas. Elle se sentait horrible et elle crevait de trouille à l’idée que les jumeaux aient pour père un gamin de 20ans encore étudiant. Elle refusait le test de paternité par peur, parce qu’elle avait peur du résultat. Çà lui arrivait souvent d’observer les jumeaux, de chercher des traits familiers avec Kévin ou Julian. Elle avait parfois l’impression que Noah avait les traits de Kévin, ses yeux. Mais en regardant Sarah, elle voyait le regard de Julian. Elle avait la trouille.

Alors quand Kate demanda ce qui n’allait pas, elle lui dit que tout allait bien. C’était faux, çà se voyait. Elle n’était pas souriante comme à son habitude, elle n’était pas joyeuse, elle ne prenait pas vraiment soin d’elle et elle passait son temps enfermée à la maison à s’occuper du ménage ou des enfants. Alors non, elle n’allait pas bien et Kate avait raison. Addison arrêta ce qu’elle faisait pour la regarder quand elle lui dit qu’elle la connaissait assez bien pour voir quand elle mentait. C’est dingue cette femme lisait en elle bien mieux que sa propre mère. Addison resta à la regarder quelques instants lorsqu’elle lui dit qu’elle pouvait lui parler. Devait-elle le faire ? Devait-elle se rendre ridicule, montrer ses faiblesses et lui parler de ses doutes ? Devait-elle prendre le risque de la fâcher pour avoir des doutes envers Kévin ? Non, bien sur que non.

_ Vous avez toujours été de bons conseils, c’est vrai… mais vous ne pouvez pas aider là. Çà va aller Kate. Merci.

Çà voulait clairement dire qu’elle ne voulait pas en parler. Qu’elle n’en avait pas envie et qu’elle préférait clore le sujet là. Mais non, Kate recommença et là Addison arrêta tout mouvement alors qu’elle était entrain de frotter l’évier avec l’éponge. Elle avait d’ailleurs le regard encore planté sur l’évier mais elle s’était stoppé, comme si elle s’était fait démasquer mais qu’elle ne voulait pas avouer. Elle était prise au piège et elle mit bien deux minutes avant de répondre, sans pour autant bouger. la remarque de Kate était évidente, elle n’allait pas s’ennuyer. Mais Kévin non plus.

_ Ce qui est sûr, c’est que Kévin ne va pas s’ennuyer…

Qu’elle pense ce qu’elle veut de çà. On pouvait tout déduire de cette simple phrase et puis elle ne disait que la vérité. Elle était certaine qu’à cet instant précis, il ne pensait déjà plus à elle. Il devait être souriant, dans l’avion à coté de sa chère et tendre Abby. Ils riaient surement ensemble, peut-être même qu’ils parlaient d’elle, elle n’en savait rien. Kévin passait beaucoup de temps avec cette femme et le connaissant, il devait certainement se confier à elle. Elle n’aimait pas çà. Il n’avait pas à lui parler d’eux, çà ne regardait personne.

Elle n’en dit pas plus à Kate. Elle n’avait pas à en savoir plus. Pourtant elle savait d’avance qu’elle chercherait à en savoir plus ou alors qu’elle devinerait certaines choses. Addison finit par bouger, il en était quand même temps après quelques minutes à rester stoïque. Elle ne bougea que pour regarder Kate. Un regard qu’elle n’avait pas souvent. Un regard angoissé et blessé. Oui elle était blessée au plus profond d’elle. Par la césarienne tout s’abord puis par le fait que Kévin ne comprenne pas sa souffrance. Il y avait véritablement un malaise au sein du couple et là, il partait avec une autre. Alors elle regardait Kate de cette façon, un peu comme un appel à l’aide, bien qu’elle ne voulait pas lui parler. C’était contradictoire mais elle ne contrôler pas bien. Kate représentait la mère qu’elle n’avait pas vraiment. Sa mère était bien trop volage et futile, elle ne s’était jamais souciée du bonheur ou du bien-être d’Addison. Kate c’était différent. Dès leur première rencontre, il y a de çà plus de 6 ans, elles avaient cette facilité à parler de tout et de rien. Kate l’aidait de bien des manières et depuis longtemps. Elle se confiait à elle facilement, en toute confiance… mais pas depuis l’adultère. Addison considérait qu’elle n’en avait plus le droit. Elle avait fait souffrir Kévin et Kate, elle n’en avait donc plus le droit.

Et puis il y avait cette question qui lui revenait en tête, cette petite chose qu’elle avait remarquée. Kate te Abby s’étaient parlé comme Addison parle à Kate. Elles semblaient se connaître… bien se connaître. Trop bien. Addison se demandait maintenant combien de temps elles avaient passé ensemble. Pourquoi elles se connaissaient si bien. Et si Kate ne préférait pas Abby à elle. Après tout, avec Abby, Kévin serait sans doute plus heureux. Bah oui, il n’était pas heureux avec elle et elle l’avait bien deviné, il le lui avait bien fait comprendre. Elle ne rendait pas son mari heureux et çà ne faisait que la rendre encore plus mal. Alors elle se risqua à questionner sa belle-mère.

_ Vous connaissez Abby ?... vous aviez l’air de bien vous connaître, tout à l’heure quand elle est venu chercher Kévin, vous… enfin vous aviez l’air de bien vous connaître.

C’était peut-être un peu maladroit mais Addison n’avait pas pour habitude de questionner sa belle-mère. Sa vie ne la regardait pas et elle n’avait jamais cherché à en savoir plus que çà. Mais là, elle devait savoir. Çà l’inquiétait. Çà lui faisait peur. Ce n’était pas normal qu’elle connaisse aussi bien la secrétaire de son fils. Aucune mère ne connaît personnellement la secrétaire de son fils… à moins qu’elle ne soit bien plus qu’une simple secrétaire. Oh mais Abby est plus qu’une secrétaire, Kévin ne cesse de lui dire. C’est une amie, rien de plus. Elle connaît la chanson. A d’autre, elle n’est pas si débile que çà.

Mais bien entendu, Kate allait tenir avec son fils, c’était inévitable. Elle ne se leurrait pas, Kate était une bonne mère et elle soutenait son fils tout autant qu’elle croyait en lui. Et bien évidemment, son fils avait toujours un comportement irréprochable, il n’irait jamais voir ailleurs. Addison rêvait d’être une aussi bonne mère que Kate. Elle espérait pouvoir y arriver mais elle se rendait bien compte que ce n’était pas le cas. Elle ne serait jamais pareille et puis elle avait déjà échouée de toute façon. Rien que ses accouchements, puis l’adultère. Ce n’était franchement pas un exemple à donner aux enfants.

Pendant qu’Addison et Kate étaient à la cuisine, Amy était encore au salon. Elle avait promit de garder un œil sur son petit frère et sa petite sœur et elle prenait son rôle à cœur. Alors elle avait resté un moment à les regarder. Çà l’amusait de regarder leurs tout petits doigts. C’était marrant, c’était tout petit comme sur ses poupées. En fait elle les voyait un peu comme des poupées vivantes, ce qui était vachement plus marrant que les vraies poupées. Il n’était pas rare d’ailleurs que la miss choisissait les vêtements des petits le matin avec sa mère ou qu’elle restait pour les aider à les habiller. En fait depuis qu’Addison était revenu avec les jumeaux, Amy ne la quittait plus. Elle la suivait tout le temps et restait près d’elle chaque fois qu’elle prenait le bain des bébés ou leur donnait à manger. La seule chose qu’elle ne voulait pas faire avec sa mère, c’est les changements de couches. Beurk, çà elle n’aimait pas et partait en courant dès qu’elle sentait qu’un des petits avant fait caca. Et bien entendu, avec Amy, toute la maison savait tout de suite qu’un des bébés avait fait. Çà faisait partit du charme d’Amy.

Après avoir observé les jumeaux un moment en souriant ou à jouer avec leurs petits doigts. Amy leur raconta ses secrets, bah oui, ils ne parlaient pas alors c’était comme des chiens qui pouvaient écouter mais ne pas répéter. C’était tout mignon à voir, elle se penchait pour leur parler à l’oreille et chuchotait alors que les petits lui attrapaient ses cheveux. C’était amusant.

Puis ensuite, Amy commença à trouver le temps long alors elle monta à l’étage, dans sa chambre et elle prit quelques jouets qu’elle descendit rapidement. Elle ne voulait pas se faire disputer pour avoir laissé les jumeaux seuls alors elle avait couru aussi vite que possible. Une fois en bas, elle se mit par terre et étala ses jouets devant elle. Elle donna une petite voiture en plastique à Noah. Bah oui les garçons çà joues avec çà à l’école. Et pour Sarah, elle agita devant elle, l’une de ses poupées Barbie.

_ Elle, c’est Barbie Cendrillon. T’as pas le droit de jouer avec elle parce qu’elle est que à moi. Mais je veux bien te prêter Lola. C’est la Barbie roller… mais j’ai coupé ses cheveux et sa tête elle est cassée. Mais si t’appui fort dessus, la tête elle tient.

Elle était mignonne à montrer toutes ses Barbies à sa sœur. En fait elle la mettait en garde. Elle faisait un petit inventaire. Un petit tas de poupées abimées que sa sœur pouvait prendre pour jouer et un gros tas de superbes poupées qu’elle n’avait surtout pas le droit de toucher.

_ Ohh !! r’gardes !... lui c’est Josh. L’est beau ah oui ?... elle lui montrait un Ken blond style surfeur… il ressemble à tonton Josh. C’est le plus beau des Ken lui… pis ya Julian aussi. L’est beau aussi mais moins que Josh.

Julian, en référence à son ancien baby-sitter qui lui manquait un peu. Elle l’aimait bien Julian et elle n’avait pas trop comprit pourquoi il n’était plus venu la chercher à l’école du jour au lendemain. Les histoires des grands sont souvent compliquées à comprendre. Et pas très intéressantes aussi.

_ T’as vu, j’ai aussi des bébés. Sont comme toi sauf que eux, ils sont sages. Et pis j’ai un gros chien.

Là une idée vint en tête à la miss. Elle garda son chien en main et regarda Sarah avec son petit air futé. Un chien, Amy en rêvait depuis pas mal de temps. En même temps c’était normal, elle adorait les animaux depuis toujours. C’était comme une passion pour elle.

_ Dis, tu pourrais m’aider à décider papa et maman pour avoir un chien ? peut-être à deux ils diront oui.

Du haut de ses 5 ans, Amy ne se rendait pas trop compte que sa sœur ne prêtait aucune attention à ce qu’elle lui disait. Faut dire aussi que Sarah était assez éveillée et regardait toujours tout ce qui se passait autour d’elle. Alors quand Amy lui montrait ses poupées, bah elle regardait. Elle commençait même à faire quelques sourires et s’étaient mignon comme tout.

[Voilà j'ai tenu ma part du marché Razz ... 4 pages et 4 lignes]

_________________



Amy (7ans) - Noah (3ans) - Sarah (3 ans)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://newyork-city.1forum.biz
Kévin Forbes
Admin
avatar

Messages : 2017
Date d'inscription : 01/05/2009
Age : 28

MessageSujet: Re: Départ de Kévin (T)   Mar 29 Déc - 13:39

Kévin était maintenant partit, on ne pouvait pas dire que çà faisait réellement un vide dans la maison, puisqu’il laissait derrière lui, trois enfants de moins de 6 ans ainsi que deux adultes, il espérait seulement que tout se passerait bien pour Addison… En tout cas pour lui, pour l’instant tout se passerait bien pour elle, bien que pour l’instant elle semblait s’en prendre un peu à Amy alors que ce n’était pas forcément justifier, enfin si mais elle exagérait un peu les choses en l’engueulant de la sorte. Alors forcément mamie Kate prit la défense de la petite… c’était le moins qu’elle puisse faire, et d’ailleurs Addison se radoucit peu à peu face à ce qu’elle lui dit dans la cuisine, apparemment ses paroles avaient un bon impact sur Addison qui avait l’air de prendre en considération ce qu’elle disait avec un intérêt très particulier. D’ailleurs elle commença à s’ouvrir un peu à elle en lui faisant partager ses craintes de ne pas être une bonne mère… Kate s’approcha alors d’elle.

_ Tu n’es pas une mauvaise mère Addison, loin de là, Amy t’adores… tu es simplement un peu à cran ces derniers jours c’est tout à fait compréhensible en même temps, ce n’est pas évident de voir son homme partir pour quelques jours et devoir gérer la maison toute seule…

Elle tentait de la rassurer, parce que c’est normal de douter de soi quelque fois, mais là y’avait vraiment pas de quoi, en tout cas Kate était sincère, elle pensait sincèrement qu’Addison était une bonne mère et puis les enfants étaient tout à fait heureux çà se voyait très facilement.

Seulement avec tout çà, Kate n’eut aucun mal à déceler quelque chose d’autre dans le comportement d’Addison, elle ne semblait pas au top de sa forme et çà c’était loin de la réalité encore… et forcément elle cherchait à en savoir davantage, voulant lui faire retrouver le sourire et sa bonne humeur, c’était tellement mieux. Seulement Addison tentait de fuir à ses questions, elle n’avait apparemment pas envie d’y répondre, mais Kate n’était pas la dernière des idiotes, si elle réagissait comme cela, c’était forcément à cause de Kévin, ils devaient certainement avoir des problèmes de couple alors elle le lui en parla… et en voyant la réaction d’Addison, elle comprit de suite qu’elle avait touchait la corde sensible… Seulement sa réponse la surprit un peu et elle ne comprit pas vraiment ce qu’elle voulait sous entendre en disant que Kévin ne devait pas s’ennuyer.

_ Comment çà ? en même temps c’est clair qu’avec tout ce qu’il va devoir faire il n’aura pas le temps de s’ennuyer…

C’est clair que Kate n’avait pas cerné le vrai sens d’Addison dans sa phrase, elle, elle voulait bien entendu faire allusion au fait qu’il passerait du temps avec Abby… Puis très vite, Kate se fit questionner par sa belle fille alors qu’elle lui demandait comment elle avait connu Abby, c’est vrai que ces deux là se connaissaient plutôt bien maintenant… D’ailleurs elle n’eut aucun mal à remarquer la nervosité d’Addison face à une telle question, apparemment parler d’Abby n’était pas quelque chose de facile pour Addison.

_ En faite, je connais Abby depuis un petit moment déjà… à chaque fois que je venais voir Kévin au bureau, je la croisais… et elle me tenais compagnie à chaque fois que je devais l’attendre… On a déjà déjeuné quelque fois toutes les deux aussi… une femme plutôt sympathique je dois dire…

Il est vrai que Kate trouver Abby tout à fait sympathique, là-dessus y’avait rien à redire… mais elle soupçonner la jeune femme d’être un peu trop attaché à son fils…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Addison Forbes
Admin
avatar

Smile :
Messages : 2189
Date d'inscription : 22/04/2009
Age : 34

You know me
Affinity or not:
âge du personnage: 30 ans
Humeur:
5/5  (5/5)

MessageSujet: Re: Départ de Kévin (T)   Mar 29 Déc - 13:54

Addison était nerveuse, çà c’était rien de le dire. Et manque de bol pour Amy, c’est elle qui prit tout. Heureusement pour la fillette, Kate était là pour la défendre et Addison s’énerva, bien qu’elle finit quand même par se radoucir un peu en écoutant sa belle-mère. Kate avait toujours eut ce pouvoir sur elle. Un peu comme une mère. Elle se confia alors un peu. Oui, Addie avait l’impression de ne pas être une bonne mère. D’ailleurs Kévin avait jugé qu’elle avait besoin d’aide pour gérer les enfants, c’était bien la preuve qu’elle était nulle. Elle ne répondit pas et baissa la tête quand Kate lui dit que çà venait du faire que Kévin soit partit. En fait çà n’avait rien à voir avec çà mais elle ne souhaitait pas en parler. Surtout qu’un autre sujet fut rapidement mit sur le tapis. Kate parlait encore et encore et Addie aurait aimé qu’elle s’arrête un peu. D’ailleurs elle ne lui répondait que par petite phrase à double sens. Evidemment Kate ne comprit pas.

_ Rien

Elle préférait ne pas argumenter. Çà ne servait à rien et puis elle enchaina de suite sur des questions sur Abby. Çà l’intriguait et puis le problème venait de là. Elle regardait Kate, assez nerveuse et angoissée. Et le pire c’est la réponse qu’elle lui donna. « sympathique ». oui, c’est ce que tout le monde disait d’Abby. Et puis elle venait d’apprendre qu’Abby déjeunait seule avec Kate, ce qui n’était pas normal. Jamais elle ne déjeunait seule avec Kate, elle, pourtant c’était sa belle-mère. Y’avait un soucis dans tout çà, à croire qu’Abby cherchait à lui piquer sa place par tout les moyen. Addie eut les larmes aux yeux mais les ravala vite en rebaissant la tête, acquiesçant doucement sans même s’en rendre compte, comme si elle encaissait le choc.

_ Oui… elle est sympathique, c’est ce que Kévin dit aussi…

Elle s’était remise à frotter l’évier, comme si çà la soulageait de pouvoir se défouler là dessus. Mais çà n’enlevait rien à ce qu’elle ressentait. Le doute, la douleur, la trahison, l’angoisse… tout se mélangeait et ce n’était vraiment pas simple à gérer. Elle crevait de trouille. Et puis Abby n’avait jamais vraiment été sympathique avec elle. C’est vrai, quelle genre de secrétaire dit à la femme de son boss qu’elle l’aime ?

_________________



Amy (7ans) - Noah (3ans) - Sarah (3 ans)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://newyork-city.1forum.biz
Kévin Forbes
Admin
avatar

Messages : 2017
Date d'inscription : 01/05/2009
Age : 28

MessageSujet: Re: Départ de Kévin (T)   Mar 29 Déc - 18:48

Y’avait pas à dire… il était clair qu’Addison était nerveuse, et tout çà se faisait parfaitement ressentir au sein de sa famille étant donné qu’elle avait ouvertement fait une scène à Amy, sa fille, pour quelque chose qu’en y réfléchissant, n’était pas si grave que çà. Et c’est sans doute pour cela que Kate ressentit le besoin d’intervenir avant que tout cela prenne des proportions énormes, connaissant Addison, la prochaine dispute aurait été pire et elle aurait sans doute passé ses nerfs une fois de plus sur ses enfants.

En tout cas Kate se chargea de rassurer Addison concernant ses compétences concernant son statuts de mère, pour elle, elle n’avait pas à s’en faire, elle était vraiment une mère fantastique et ses enfants l’adoraient et se comportaient à merveilles, alors elle n’avait vraiment pas à s’en faire de ce coté là…Mais bon c’est normal d’avoir quelque doute de temps en temps, Kate était d’ailleurs là pour la rassurer sur son rôle de mère.

Très vite, Addison se mit ensuite à poser tout un tas de questions concernant le fait que Kate pouvait connaitre Abby aussi bien, apparemment çà la tracassé un peu de savoir d’où elle la connaissait… Kate n’eut aucun mal à lui répondre, après tout elle n’avait rien à cacher, surtout pas à Addison à propos de la secrétaire de son fils. Seulement, la vérité avait l’air de faire bien du mal à Addison puisque celle-ci se mit à frotter de nouveau l’évier, comme une vraie acharnée, elle avait l’air d’avoir mal du fait que Kate trouver la secrétaire de son frère tout à fait sympathique… avec ce que lui dit la jeune femme, Kate capta une once de jalousie dans tout çà.

_ Et tu préférerais que Kévin ne pense pas que sa secrétaire est sympathique ? demanda-t-elle en un sourire tout en regardant Addison.

Kate pensait plus ou moins comprendre d’où venaient les crises obsessionnelles qu’avait Addison, c’était tout simplement de la jalousie qu’elle avait à l’égard d’Abby. C’était la seule façon d’expliquer tout le comportement d’Addison face à cette situation, c’était compréhensible que çà ne soit pas vraiment gérable de voir son mari partir en voyage durant un peu plus de quatre jours…mais il est clair que ce n’était pas çà qui la mettait dans ce genre d’état, c’était tout simplement le fait que pendant ces quatre jours il allait être accompagné d’une véritable bombe sexuelle…

Il était alors sans doute inutile que Kate en rajoute une couche en parlant du fait qu’elle aussi avait des doutes concernant les réelles intentions d’Abby envers son patron, voire même ami… qui pour elle, était bien plus qu’un ami… faut dire que Kévin était loin de laisser beaucoup de femme insensible, il avait toutes les qualités requises qu’une femme pouvait espérer alors forcément… Abby le voulait pour elle, et pour çà elle était prête à ruiner le ménage d’Addison et Kévin, si c’était le prix à son bonheur elle était bien prête à faire çà.

_ Je pense que l’évier est assez propre pour aujourd’hui… lui fit remarquer Kate en une petite plaisanterie… elle lui enleva l’éponge de la main, il fallait qu’elle arrête çà.

Y’avait quand même pas à dire, heureusement que kate était là durant l’absence de Kévin, autrement la jeune femme se serait sans doute sentit bien seule à ruminer sur ce que pouvait faire Kévin seul avec Abby.

_ Dis moi, Addison… en toute honnêteté… Tu ne portes pas Abby dans ton cœur, j’me trompe ? demanda-t-elle en un sourire…

Elle était bien certain de ne pas se tromper, elle avait bien déceler cette jalousie de sa part, chose qu’elle pouvait comprendre… c’était normal d’avoir des doutes, surtout quand on était confronter à une femme comme Abby.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Addison Forbes
Admin
avatar

Smile :
Messages : 2189
Date d'inscription : 22/04/2009
Age : 34

You know me
Affinity or not:
âge du personnage: 30 ans
Humeur:
5/5  (5/5)

MessageSujet: Re: Départ de Kévin (T)   Mar 29 Déc - 19:09

Çà faisait trop longtemps qu’Addison avait des doutes concernant Kévin et Abby. C’était d’ailleurs à cause de çà qu’elle avait couché avec Justin, çà faisait donc quasiment 1an que tout çà durait et les doutes étaient de plus en plus présent. Parce qu’elle savait les sentiments qu’Abby avait envers Kévin et elle avait bien remarqué l’attachement qu’il avait envers elle. Çà n’avait plus rien d’amical, c’était bien plus que çà et il ne voulait même pas l’admettre. Çà lui foutait la trouille et puis là elle ne pouvait rien faire, ils étaient partis à deux, à Paris. Elle était certaine qu’il allait la tromper. De toute façon, c’était déjà fait. Ils entretenaient une relations tout les deux, peut-être platonique, mais il y avait quand même une relation qui n’avait plus rien de professionnel ou amical.

Et Kate cherchait à comprendre, elle était là à poser des questions et Addison lui répondait comme elle pouvait, en tentant d’éviter au mieux. Ce qu’elle ne savait pas très bien faire d’ailleurs.

_ Je préfèrerais qu’il la considère que comme une secrétaire.


Au moins c’était clair, elle était jalouse. Mais y’avait de quoi. Abby était parfaite à tout point de vue. C’était nouveau, plaisant et excitant. Kévin était forcément attiré par tout çà. Abby l’aimait et Kévin en était bientôt à ce point là aussi, elle le voyait même s’il refusait de l’admettre. Addison se défoulait sur l’évier mais Kate finit par intervenir en lui retirant l’éponge. Elle en lâcha un soupir avant de relever les yeux vers sa belle-mère qui lui posait une question. Addie hésita, puis elle lâcha de nouveau un soupir avant de s’adosser à l’évier.

_ Abby est… elle… elle regarda de nouveau Kate avant de reprendre… Ecoutez, je préfère ne pas en parler. Vous l’appréciez beaucoup apparemment et Kévin… il… enfin elle et lui, sont

Elle avait les larmes aux yeux et les pleurs de Sarah lui sauvèrent la vie. Elle secoua un peu la tête et partit directement au salon. Amy serrait sa poupée cendrillon contre elle et lançait un regard noir à sa sœur.

_ Amy, qu’est-ce que tu lui fais ?

_ Elle a pas l’droit de prendre ma poupée, elle lui a tiré les cheveux !

_ Elle est petite mon ange, ne lui donne pas et elle ne lui tirera les cheveux.

_________________



Amy (7ans) - Noah (3ans) - Sarah (3 ans)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://newyork-city.1forum.biz
Kévin Forbes
Admin
avatar

Messages : 2017
Date d'inscription : 01/05/2009
Age : 28

MessageSujet: Re: Départ de Kévin (T)   Mar 29 Déc - 21:00

Ca pouvait être dur comme situation quand on se plaçait du coté de la femme qui devait rester à la maison et garder les enfants pendant que son mari était partit dans un pays de rêve avec une femme des plus sexy… qui représentait un peu le fantasme de beaucoup d’homme. D’ailleurs Abby, elle au moins, était prête à satisfaire pleinement Kévin comme il fallait, bien au contraire d’Addison qui l’avait laisser sous une abstinence de plus de deux mois, ce qui était d’ailleurs risqué de le laisser partir comme çà.

Kate n’eut pas trop de mal à remarquer qu’Addison était jalouse d’Abby, la secrétaire de son fils… en même temps çà se voyait bien rien qu’à sa façon de parler d’elle, il est clair qu’elle ne la portait pas dans son cœur, mais bon ses doutes étaient sans doute confirmé quand on connaissait Abby et son envie de plaire tout le temps.

_ Avec tout le temps qu’ils passent ensemble, il vaut quand même mieux qu’ils s’entendent bien plutôt que le contraire… sourit-elle essayant de faire la part des choses.

Là c’était clair qu’Addison était jalouse, Kate en avait la certitude. D’ailleurs la manie qu’avait la jeune femme à vouloir frotter cet évier depuis un bon moment le prouver bien. Kate décida donc d’arrêter ce calvaire en lui retirant l’éponge qu’elle avait en main, il était temps. Kate chercha donc à en savoir plus en écoutant Addison très attentivement. Elle commençait à s’ouvrir à elle, mais tout s’arrêta net par les cris de Sarah… bien entendu çà sauvait bien Addison qui s’en alla de suite ne laissant pas le temps à Kate de lui répondre… elle la suivit donc au salon ou Amy protégeait sa poupée.

_ Amy, Sarah n’a pas voulu faire mal à ta poupée, mais c’est comme çà quand on est petit, tu n’as qu’à lui donner une poupée que tu ne veux plus pour qu’elle joue avec… sourit-elle cherchant toujours à trouver des solutions à chaque problème rencontré.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Addison Forbes
Admin
avatar

Smile :
Messages : 2189
Date d'inscription : 22/04/2009
Age : 34

You know me
Affinity or not:
âge du personnage: 30 ans
Humeur:
5/5  (5/5)

MessageSujet: Re: Départ de Kévin (T)   Mar 29 Déc - 23:48

Addison était jalouse et çà Kate put très bien le remarquer. En même temps le comportement de la jeune femme le montrait bien. Elle s’acharnait sur l’évier comme pour se défouler. et puis çà l’énervait que Kate trouve des excuses à son fils, bien qu’elle s’en doutait. Kate tenait toujours avec Kévin et à ses yeux, il était toujours innocent. C’était le rôle d’une mère de croire çà et Addie savait bien qu’elle n’avait aucune chance contre la meilleure des mères qu’elle connaissait.

_ Ne vous en faites pas pour çà, ils s’entendent très bien… et ils passent plus de temps que nécessaire ensemble.

Çà pouvait porter à confusion mais elle ne faisait que dire la vérité. Kévin passait tout son temps avec Abby. Que çà soit au boulot ou en dehors, ils se voyaient quasiment tout les jours. En fait il passe plus de temps avec Abby qu’avec elle et çà, elle l’a bien remarqué.

Elle commença ensuite à se confier légèrement à Kate, plus par obligation qu’autre chose. Elle était prise au piège et n’arrivait pas à faire face mais heureusement pour elle, les enfants se manifestèrent et elle put s’échapper. Elle retrouva Amy qui râlait contre sa petite sœur et cette fois, Addie resta calme.

_ Je lui ai donné celle là mais l’en veut pas.

_ Sarah est trop petite pour les poupées Amy, laisses là grandir un peu.

_ Mais c’est pas marrant, je veux un tite sœur qui joue moi, celle là elle fait rien.


Amy était adorable à bouder comme çà. Elle serra sa poupée contre elle alors qu’Addison prit Sarah dans ses bras pour la calmer. Et c’est là qu’Amy sortit un truc qui laissa un instant sa mère sans voix.

_ On peut la ramener au magasin des bébés et prendre un tite sœur plus marrante ?

Il était bientôt l’heure de passer à table puis de monter se coucher. Addie n’avait encore rien fait. En fait, elle guettait l’heure, elle avait déjà hâte que Kévin lui téléphone… en espérant qu’il ne l’oublie pas.

_________________



Amy (7ans) - Noah (3ans) - Sarah (3 ans)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://newyork-city.1forum.biz
Kévin Forbes
Admin
avatar

Messages : 2017
Date d'inscription : 01/05/2009
Age : 28

MessageSujet: Re: Départ de Kévin (T)   Mer 30 Déc - 10:27

A force d’écouter Addison parler à propos d’Abby et de Kévin, Kate n’eut aucun mal à remarquer que la jeune femme était jalouse, c’était d’ailleurs assez drôle de la voir dans cet état, en tout cas Kate n’aurait jamais la voir dans cet état là mais bon c’est vrai qu’avec Abby pour cible, c’était difficile de ne pas l’être, cette fille était une bombe sexuelle… prêt à tout pour satisfaire les moindres désirs de Kévin… ce qu’Addison s’était bien gardé de faire durant ces deux derniers mois. Seulement ce que lui dit Addison ensuite sur le fait qu’ils passaient plus de temps ensemble que nécessaire, çà fit perdre un peu le sourire de Kate…

_ Comment çà plus de temps que nécessaire ensemble ? demanda-t-elle cherchant à en savoir plus.

D’après ce qu’elle savait, ils bossaient parfois tard ensemble et étaient amis donc forcément ils se voyaient en dehors du boulot, mais bon… là, Addison titillait un peu sa curiosité surtout qu’elle avait elle-même quelque soupçons concernant le comportement pas très anodin d’Abby envers le mari d’Addison. La jeune femme se mit ensuite à se confier un peu… mais n’eut pas vraiment le temps d’en dire trop puisque les enfants réclamaient l’attention de leur mère. Une fois là bas, Addison resta calme pour une fois, apparemment Kate avait réussit à la calmer. Seulement Kate n’apprécia pas du tout le fait qu’Amy demande à ramener Sarah au magasin des bébés.

_ Amy !!! Ce n’est pas très gentil pour ta petite sœur çà !!! Laisse-lui le temps de grandir un peu pour qu’elle puisse jouer avec toi…

Kate ne voulait pas l’entendre dire ce genre de chose, ce n’était pas concevable. En tout cas voyant l’heure Kate décida de prendre les choses en main, autrement les enfants n’allaient rien manger…

_ Bon allez, je m’occupe de faire à manger pour ce soir, tu veux venir m’aider Amy ? demanda-t-elle tout en regardant sa petite fille, elle savait bien qu’elle adorait faire la cuisine avec elle… et puis comme çà, çà permettrait à Addison de souffler un peu.

Kate partit à la cuisine, laissant ainsi Addison avec les deux enfants en bas âge. Ca faisait pas mal d’heure que Kévin était partit, et d’ailleurs il venait tout juste d’atterrir, ils avaient récupérer leur bagages.. les heures d’avion les avaient complètement fatigué. Ils ne restaient plus qu’à aller à l’hôtel se reposer quelques heures avant de partir en réunion. Il était 2h30 du matin heure française, sa montre annonçait 20h30, il pouvait donc se permettre de téléphoner à sa femme, mais il devait le faire maintenant. Il décida donc d’appeler sa femme, attendant patiemment alors que les sonneries de téléphone retentirent… Une fois qu’il entendit la voix de sa femme, il eut le sourire…

_ C’est moi mon cœur… J’te dérange pas j’espère, notre avion vient d’atterrir...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Addison Forbes
Admin
avatar

Smile :
Messages : 2189
Date d'inscription : 22/04/2009
Age : 34

You know me
Affinity or not:
âge du personnage: 30 ans
Humeur:
5/5  (5/5)

MessageSujet: Re: Départ de Kévin (T)   Mer 30 Déc - 11:11

N’importe quelle femme serait jalouse de voir son mari en manque partir avec Abby. D’autant plus quand on connaît l’attachement qu’ils se portaient l’un à l’autre. Ils étaient bien plus qu’amis et Addison le savait. Il n’y a que Kévin qui refusait d’ouvrir les yeux. Alors elle finit par lancer quelque chose à Kate qui la fit enfin réagir. Mais en la voyant perdre son sourire, Addison regretta un peu.

_ Ne cherchez pas à comprendre Kate. C’est entre Kévin et moi.

Après tout c’était vrai, çà ne la regardait pas vraiment. En faite, c’est surtout qu’Addison ne voulait pas se mettre sa belle-mère à dos, çà serait donner l’avantage à Abby. Quoi qu’elle avait déjà tous les avantages en main là. Heureusement les enfants la réclamèrent et elle put s’enfuir des griffes de Kate. Amy était mignonne comme tout mais le partage c’était encore dur pour elle, tout comme elle avait encore du mal à comprendre que sa petite sœur ne pouvait pas encore jouer avec elle. Et bien entendu, dans sa petite tête, c’était tout simple, il suffisait d’aller échanger la petite sœur, comme quand elle allait échanger un jouet qui n’allait pas.

_ Mais c’est long… elle grandit pas et quand elle sera grande bah moi je serais vieille.

Addison en eut un petit rire. Elle était obligé de rire avec les bêtises que pouvait dire Amy, surtout qu’elle leur faisait sa petite bouille tristounette et pas contente.

_ Tu ne seras pas vieille chérie. Tu verras que l’année prochaine, tu pourras commencer à jouer avec eux.

_ Bah c’est long l’année prochaine
.

Puis Kate se proposa pour faire le repas du soir, Addison la remercia d’un sourire. Alors qu’Amy alla tout de suite aider sa grand-mère, gardant quand même sa poupée avec elle, par simple précaution. Sait-on jamais ce que pouvait faire Sarah derrière son dos. Et Addison profita de ce temps là pour donner le biberon au jumeaux, changer leurs couches et les mettre en pyjama. Elle venait de les coucher quand son téléphone se mit à sonner. Elle l’attrapa vite fait et fut soulagée quand elle vit le nom de son homme. Elle décrocha tout de suite, restant dans la chambre des jumeaux.

_ Non, pas du tout. Je viens juste de coucher les jumeaux… ton vol s’est bien passé ?

_________________



Amy (7ans) - Noah (3ans) - Sarah (3 ans)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://newyork-city.1forum.biz
Kévin Forbes
Admin
avatar

Messages : 2017
Date d'inscription : 01/05/2009
Age : 28

MessageSujet: Re: Départ de Kévin (T)   Mer 30 Déc - 12:33

Abby était une vraie amie, elle savait écouter et faire plaisir au autre, mais quand il s’agissait d’amour, Abby était surtout prête à tout pour avoir l’homme qu’elle aime, même si pour cela elle devait détruire la vie d’une autre femme… pas de pitié quand il s’agit d’amour, autrement elle était vraiment adorable avec tout le monde et c’était d’ailleurs une qualité remarquable, elle avait toujours le sourire et inutile de dire que c’était fort appréciable surtout pour le jeune homme qui avait eut bien besoin d’elle quand son couple battait un peu de l’aile.

_ C’est peut-être entre toi et Kévin, mais si tu as besoin de parler Addison, je suis là, je l’ai toujours été… alors n’hésite pas !!! dit-elle gentiment en lui souriant, elle voulait vraiment qu’elle arrive à se confier à elle un peu comme avant, avant l’adultère… parce que depuis ce n’était plus pareille entre elles.

Addison n’eut pas le temps d’en dire davantage qu’elles furent obligés de se rendre au salon pour voir ce qu’Amy avait encore fait puisque Sarah se mettait à pleurer… la petite ne voulait simplement pas jouer avec Amy comme celle-ci le voulait, c’était normal, elle était encore beaucoup trop petite. En tout cas Amy pouvait se montrait adorable avec sa petite bouille toute tristounette… elle pouvait avoir tout ce dont elle voulait comme çà… Kate ria un peu avant de proposer d’aller préparer le repas… après tout il fallait bien que quelqu’un s’en occupe et puis Addie, avait les jumeaux à coucher alors autant se rendre utile. Bien entendu Amy accepta bien volontiers de venir l’aider, ce qui était adorable.

Pendant ce temps Addison s’occupait de donner le biberon au petit, pour ensuite les coucher. Ce fut à ce moment là que le téléphone sonna… c’était Kévin, il venait d’atterrir et comme promis, il se chargea d’appeler sa petite femme pour la mettre au courant. A l’autre bout du monde, Kévin eut le sourire en entendant la voix de sa femme au téléphone.

_ Mon vol s’est très bien passé… on viens d’atterrir à l’instant et j’ai préféré t’appeler maintenant avant de rentrer à l’hôtel… j’aurais eu peur de te réveiller après… sourit-il. Tout se passe bien à la maison, avec les enfants ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Addison Forbes
Admin
avatar

Smile :
Messages : 2189
Date d'inscription : 22/04/2009
Age : 34

You know me
Affinity or not:
âge du personnage: 30 ans
Humeur:
5/5  (5/5)

MessageSujet: Re: Départ de Kévin (T)   Mer 30 Déc - 12:58

Se confier à Kate, Addison avait du mal maintenant. Plus rien n’était pareil depuis son escapade avec Justin. Elle avait tout détruit et elle ne se le pardonnait pas. c’était sans doute pour çà qu’elle mettait une barrière entre elle et Kate. C’était autant pour se protéger elle que pour protéger sa belle-mère. Après tout elle l’avait suffisamment fait souffrir comme çà. D’autant plus que sa sœur jumelle avait fait souffrir Kévin, bref, autant dire que la famille Evans devait être mal vu maintenant. En tout cas, Jack n’hésitait pas à lui remettre son erreur en plein visage à chaque fois qu’elle tentait de lui parler. Alors si son propre père ne peut pas passer par dessus, Kate ne pourrait pas, tout comme Kévin. C’est dingue comme elle a pu tout détruire en simplement une petite heure.

Alors quand Kate lui dit qu’elle était là pour qu’elle se confie, elle la regarda mais n’osa pas répondre. Si elle savait les doutes qu’elle avait en tête, elle la tuerait probablement de ses propres mains. Alors elle acquiesça seulement et partit rejoindre le salon et les enfants. Amy était adorable et elle ne tarda pas à aller aider sa grand-mère à la cuisine, ce qu’elle adorait faire. Pendant ce temps, Addison pu monter coucher les bébés. C’est d’ailleurs à ce moment là que Kévin appela pour donner des nouvelles. Elle était contente d’entendre sa voix mais nerveuse tout de même. Elle ne savait pas du tout où il se trouvait, Paris elle ne connaissait pas et çà la rendait nerveuse de le savoir là-bas, avec sa « secrétaire ».

_ Il y a très peu de chance pour que je dorme alors n’hésite pas à appeler. J’ai besoin de savoir où tu es et ce que tu fais alors ne regardes pas l’heure, ok ?... çà pouvait être interprété comme un manque de confiance ou de la jalousie, c’était exactement çà mais elle faisait au mieux pour le cacher… les petits sont sages, Amy un peu moins. Elle a encore essayé de donner du chocolat à Noah et elle m’a demandé pour aller échanger Sarah au magasin des bébés.

_________________



Amy (7ans) - Noah (3ans) - Sarah (3 ans)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://newyork-city.1forum.biz
Kévin Forbes
Admin
avatar

Messages : 2017
Date d'inscription : 01/05/2009
Age : 28

MessageSujet: Re: Départ de Kévin (T)   Mer 30 Déc - 13:54

Y’avait pas à dire, heureusement que Kate était là, avec les enfants et tout ce qu’il y avait à faire à la maison, un adulte en plus, c’était pas de refus. En tout cas Amy et Kate se chargèrent du repas du soir, au moins Amy allait toujours pouvoir cuisiner, même si Kévin n’était plus là pour lui montrer toute ces choses en cuisine, Kate sera là…

Ca laissait un peu de temps à Addison de s’occuper des jumeaux, seulement là elle avait apparemment d’autre chose à faire puisqu’Addison reçut enfin l’appel dont elle attendait tant. Kévin avait enfin atterrit et forcément comme Addison le luit avait demander il l’appela de suite pour la rassurer un peu. Et puis y’avait pas à dire, çà lui donné le sourire de pouvoir entendre la voix de sa femme, seulement ce qu’elle lui dit… lui fit perdre de suite son sourire, faut dire que ce n’était pas très appréciable ce genre de manque de confiance

_ Je ne peux pas non plus t’appeler tout le temps Addison… mais je ferais mon possible c’est promit.

Sa jalousie et son manque de confiance était vraiment palpable… Il cherchait ensuite à en savoir plus sur les enfants et sur ce qui se passait à la maison et écoutait sa femme parler des petits problèmes du quotidien. Il poussa un petit « agrhh » en entendant ce qu’avait fait Amy.

_ Tu me la passera après, je lui dirais deux trois mots concernant son comportement, je ne veux pas qu’elle te mène la vie durant pendant que je suis partis…

Ce n’était pas parce qu’il n’était pas là physiquement qu’Amy pouvait se permettre de faire des bêtises et que son père ne dirait rien, bien au contraire.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Addison Forbes
Admin
avatar

Smile :
Messages : 2189
Date d'inscription : 22/04/2009
Age : 34

You know me
Affinity or not:
âge du personnage: 30 ans
Humeur:
5/5  (5/5)

MessageSujet: Re: Départ de Kévin (T)   Mer 30 Déc - 14:05

Kévin appela enfin. Addison avait surveillé l’heure depuis son départ et il était enfin arrivé à Paris, destination de rêve. Elle l’enviait. Non, en faite, elle enviait Abby. Elle avait sa place et çà l’énervait. Elle était jalouse çà c’est certain, quoi qu’il en soit, elle demanda à Kévin de ne pas hésiter à l’appeler, même si c’est en pleine nuit. De toute façon, anxieuse comme elle était, elle n’allait certainement pas dormir. Mais la réponse de Kévin la rassura un peu.

Il lui posa ensuite quelques questions concernant les enfants. Il voulait savoir ce qu’il se passait durant son absence et Addie lui raconta les petits tracas du quotidien. Amy n’était pas toujours très sage et elle tentait encore de s’accaparer ses parents rien que pour elle. On avait parfois l’impression qu’elle considérait Noah et Sarah comme des jouets vivants que ses parents lui auraient offerts. Comme si c’était des petits chiens en faite. Elle était pas croyable quand même.

_ Ok… attends je descends, elle est à la cuisine avec ta mère. Je paris que t’as insisté pour qu’elle vienne dans le simple but qu’on ne mange pas que des pizzas pendant que t’es partit… plaisanta t’elle en un sourire.

Autant détendre un peu l’atmosphère. Elle reprit quand même, voulant en savoir un peu plus alors qu’elle descendait les escaliers.

_ Alors comment s’est Paris ? il fait déjà nuit là-bas, non ?

_________________



Amy (7ans) - Noah (3ans) - Sarah (3 ans)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://newyork-city.1forum.biz
Kévin Forbes
Admin
avatar

Messages : 2017
Date d'inscription : 01/05/2009
Age : 28

MessageSujet: Re: Départ de Kévin (T)   Mer 30 Déc - 14:32

Voilà le moment tant attendu pour Addison… l’appel de son mari. Il venait tout juste de quitter l’avion et il pensait déjà à l’appeler si ce n’était pas de l’amour çà quand même. Et puis ca ne faisait peut-être que quelques heures mais sa femme lui manquait déjà terriblement, il aurait tellement voulu qu’elle puisse l’accompagner pour ce voyage à Paris, surtout qu’il avait toujours su que c’était son rêve de pouvoir y aller.

Bien entendu Kévin se mit à poser des questions voulant savoir si tout se passer bien durant son absence… malheureusement il apprit qu’Amy faisait un peu des siennes, il chargea donc Addison de lui passer la petite au téléphone pour qu’il puisse l’engueuler un peu pour qu’elle soit plus sage. En tout cas il ria de bon cœur quand Addison se mit à plaisanter sur les raisons pour lesquelles il avait voulu que Kate reste avec eux.

_ Oh ca y’est tu m’as démasqué ria-t-il. Je voulais éviter à Amy et à toi de devoir manger que des surgelés ou cochonnerie durant mon absence… au moins avec ma mère pour la bouffe c’est un peu comme si j’étais toujours là sourit-il.

C’est vrai qu’il n’aurait pas aimé savoir qu’Addison et Amy mangent tout un tas de cochonnerie, ce n’était pas sain… il eut un sourire un peu triste quand Addison lui posa des questions sur Paris, il s’en voulait qu’elle ne puisse pas être là avec lui… bien que pour l’instant il n’ait rien vu.

_ Tu sais là je suis encore à l’aéroport, alors je n’ai pas encore pu constater de la beauté de la ville… en tout cas ici il fait déjà nuit… à vrai dire, la nuit est même pas mal entamé… il est près de 3h du matin…

Lui qui devait avoir une importante réunion à 8h… çà allait sans doute être très difficile, ro lala sacré décalage horaire.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Addison Forbes
Admin
avatar

Smile :
Messages : 2189
Date d'inscription : 22/04/2009
Age : 34

You know me
Affinity or not:
âge du personnage: 30 ans
Humeur:
5/5  (5/5)

MessageSujet: Re: Départ de Kévin (T)   Mer 30 Déc - 14:46

Elle allait sans aucun doute guetter son téléphone pendant les quatre jours loin de lui. Elle ne quittait pas son mobile et attendait impatiemment de pouvoir l’entendre. Parce que quand il était au téléphone, au moins elle savait ce qu’il faisait… bien qu’il pouvait ne pas être seul quand il téléphonait mais peu importe, elle avait besoin d’entendre sa voix et de savoir que tout se passe bien pour lui. Elle se risqua même à plaisanter un peu pour détendre un peu l’atmosphère. Bah oui, son départ ne s’était pas trop bien passé, elle aurait voulu pouvoir lui offrir ce qu’il voulait avant qu’il ne parte. Bien qu’elle avait bien remarqué qu’elle ne lui faisait pas tant d’effet que çà. Abby semblait bien plus attrayante à ses yeux et il avait raison.

_ Ta mère ne te remplacera jamais chéri, çà n’a rien à voir… et puis les pizzas c’est sain. Ya des féculents, des légumes et de la viande, tout ce qu’il faut.

Elle avait le sourire. Bien sur qu’ils allaient bien manger avec Kate, mais çà n’avait rien à voir. Addie adorait regarder son homme aux fourneaux, il était très sexy comme çà. Alors avec Kate c’était différent, elle n’allait pas la mater entrain de cuisiner quand même.

Elle chercha ensuite à en savoir plus sur Paris. Elle savait maintenant qu’elle n’y mettrait jamais les pieds. C’était pourtant son rêve depuis toujours mais elle refuserait d’y aller maintenant. Le fait qu’il y aille avec Abby avait tout gâché et elle savait que c’était un rêve à oublier maintenant. Alors elle voulait au moins savoir ce qu’il pensait de tout çà. Elle eut un sourire quand il lui dit qu’ils étaient encore à l’aéroport. Au moins çà voulait dire qu’il l’avait appelé tout de suite, sans attendre. Et puis elle adorait les aéroport, elle y avait passé tellement de temps quand elle était petite qu’elle adorait ces endroits.

_ Je pari que même l’aéroport est magnifique… sourit-elle en y pensant, puis elle réalisa qu’il ne lui restait plus très longtemps à dormir… t’as réunion n’est pas à 8h ? çà te laisse peu de temps çà.

Elle arriva enfin à la cuisine et elle offrit un sourire à Kate et Amy qui cuisinaient, bien qu’Amy goutait à tout plutôt que vraiment aider.

_ C’est papa ?

_ Oui mon cœur c’est papa… je te la passe Chéri.


Amy attrapa le téléphone et le colla tout de suite à son oreille.

_ Papa t’es déjà arrivé à Paris ? t’as vu la tour echelle ???

_________________



Amy (7ans) - Noah (3ans) - Sarah (3 ans)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://newyork-city.1forum.biz
Kévin Forbes
Admin
avatar

Messages : 2017
Date d'inscription : 01/05/2009
Age : 28

MessageSujet: Re: Départ de Kévin (T)   Mer 30 Déc - 15:48

Ca pouvait paraitre génial ce petit séjour à Paris, seulement Kévin allait sincèrement avoir beaucoup de boulot à faire, il n’aurait sans doute pas une minute à lui. Entre les conférences, les soirées de bienfaisance et gala, bref, çà allait être difficile de tout concilier, mais bon il sera bien obliger de prendre un peu de temps pour appeler sa petite famille. En tout cas çà faisait chaud au cœur de voir qu’Addison était contente de l’entendre, et rire avec elle çà lui faisait vraiment du bien… ils avaient besoin de se retrouver tous les deux.

_ C’est clair qu’au moins avec ma mère tu ne risque pas de la déconcentrer si tu venais à te coller à elle ria-t-il. Et puis la pizza n’a rien d’une alimentation saine Addison…et encore moins si c’est de a pizza surgelés ria-t-il.

Sa femme était pas croyable là-dessus, elle n’avait jamais été un vrai petit cordon bleu, c’était même loin d’être le cas… elle avait eut de la chance d’épouser un homme qui sache lui faire la cuisine et qui ne mette pas le feu à toute la maison à chaque tentative de faire cuire quelque chose. Ils parlèrent ensuite un peu de Paris et Kévin lui raconta qu’il était toujours à l’aéroport…

_ Ce n’est pas parce que c’est l’aéroport de Paris qu’il est forcément magnifique ria-t-il en se moquant un peu de sa femme. Il lui parla alors de l’heure qu’il était réellement ici et forcément elle s’inquiéta un peu pour lui, chose qu’il trouva adorable. Oui ma réunion est bien à 8h… inutile de dire que je ne vais pas beaucoup dormir, surtout que je n’ai pas pour habitude de me coucher aussi tôt

Bah c’est vrai pour lui il était encore réglé à l’heure américaine et là bas il n’était qu’à peine 20h30… alors forcément. Il eut ensuite un sourire quand Addison lui déclara lui passer Amy.

_ Merci mon cœur souffla-t-il avant d’entendre la voix de sa fille qui commençait déjà à lui poser tout un tas de questions. C’est la Tour Eiffel s’empressa-t-il de rectifier. Et non je ne l’ai pas encore vu, je viens seulement d’arriver et là je vais aller me reposer un peu à l’hôtel… raconta-t-il à sa fille. Dis moi mon ange, maman m’as dit que tu n’étais pas très sage avec les jumeaux…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Addison Forbes
Admin
avatar

Smile :
Messages : 2189
Date d'inscription : 22/04/2009
Age : 34

You know me
Affinity or not:
âge du personnage: 30 ans
Humeur:
5/5  (5/5)

MessageSujet: Re: Départ de Kévin (T)   Mer 30 Déc - 16:00

Addison prenait un peu sur elle pour paraître détendue et sereine au téléphone, elle plaisanta même un peu. Elle savait bien qu’ils avaient besoin de se retrouver mais Kévin ne faisait pas ce qu’il fallait pour çà. Et puis surtout, il ne comprenait pas le mal-être qu’elle pouvait ressentir. Leur relation était un peu bizarre et le fait qu’il se rapproche d’Abby n’arrangeait rien, bien au contraire. Mais bon, là, ils plaisantaient et rigolaient ensemble, ce qui faisait du bien.

_ Je n’irais pas me coller à ta mère… ria t’elle avant de rire de plus belle quand il se moqua de ses pizzas congelées… j’aurais pu me faire livrer, çà aurait pas été congelé

Puis elle chercha à en savoir un peu plus sur Paris. Elle s’extasiait toute seule rien qu’en imaginant l’aéroport, c’est pour dire. Paris c’était sa destination de rêve perdue à tout jamais et là, elle tentait vainement de vivre çà à travers Kévin. Elle eut un sourire quand il se moqua d’elle.

_ Si, je suis sûr qu’il est plus beau que ceux qu’on a ici.

Bah oui, elle n’allait pas dire le contraire. Paris était réputé pour être l’une des plus belles villes du monde, alors tout était forcément beau là-bas, même l’aéroport. Elle s’inquiéta ensuite du fait qu’il ne lui restait plus très longtemps à dormir.

_ Tu seras bien obligé de te coucher tôt si tu veux être un minimum en forme demain.

Elle lui passa ensuite Amy qui s’empressa de poser des questions à son père. La miss ne connaissait pas vraiment Paris et pour elle c’était comme toute les villes, sauf qu’il y avait la fameuse tour Effel et aussi Disneyland.

_ Tu vas dormir dans l’hôtel de Mickey papa ?... elle se calma ensuite et se fit toute mielleuse quand son père lui parla de ses bêtises, d’ailleurs elle envoya un regard à sa maman genre pas très contente qu’elle lui ait dit… C’est Sarah qu’elle est pas gentille, elle a tiré les cheveux de ma poupée. Mais le tit frère il est sage lui.

_________________



Amy (7ans) - Noah (3ans) - Sarah (3 ans)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://newyork-city.1forum.biz
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Départ de Kévin (T)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Départ de Kévin (T)
Revenir en haut 
Page 2 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
 Sujets similaires
-
» Départ non réfléchi et vite regrété.
» Patrimoine de Coupvray: Part de Brie
» Un triste départ ... pour toute la communauté du forum RPG Soul Eater
» Les membres du CEP frappés d’interdiction de départ
» Mentor/Apprentie Le Départ!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
|| New-York City *} :: || NEW-YORK CITY || :: ■ Home sweet home :: Maisons :: Forbes' home-
Sauter vers: